Anveli Dental - Implant dentaire pour les fumeurs
Risques de rejet d'un implant dentaire

Implant dentaire et tabac

Le tabagisme est la source de nombreux problèmes pour la santé buccodentaire et plus généralement pour la santé. L'objectif de cet article n'est donc pas de faire la promotion de la cigarette, bien au contraire. Nous expliquerons pourquoi les implants dentaires de type basal BAx sont plus adaptés que les implants dentaires classiques pour les patients fumeurs. Les dangers liés au tabagisme restent importants pour la santé générale mais le risque de rejet des implants est diminué de 96%.

Implant dentaire et cigarettes

Implants dentaires et tabac

Les chirurgiens-dentistes sont en première ligne sur le sujet de la prévention anti-tabac, comme le rappelle le Docteur Mihail Glavinov, chirurgien-dentiste expert chez Anveli Dental à Sofia: "Anveli Dental est très engagé dans la lutte contre le tabac puisque nous rencontrons et dépistons régulièrement des patients atteints de cancer ou de pré cancers liés au tabagisme. Nous proposons gratuitement des substituts nicotiniques (patchs, pastilles, etc), aux patients qui le souhaitent". Le docteur Glavinov poursuit en indiquant "récemment nous avons dépisté un pré cancer chez un patient venu pour la pose de ses implants dentaires. Lors de la première consultation, nous avons constaté une décoloration des tissus gingivaux, caractéristique d'un pré-cancer". Ce dépistage a permis au patient de traiter la maladie à son stade primaire et éviter qu'elle ne se transforme en cancer. C'est un des nombreux exemples de problème bucco-dentaire liés à la cigarette et que nous rencontrons régulièrement dans notre clinique dentaire. Nous tentons de sensibiliser chaque jour nos patients fumeurs sur les risques liés à la cigarette. Cependant nous constatons que la plupart des patients fumeurs refusent le substitut au tabac qui leur est proposé pendant leurs soins dentaires. Donc, certes, l'implant dentaire basal permet d'éviter le rejet et les infections mais cela ne doit surtout pas laisser croire au patient que la cigarette ne cause aucun risque sur la santé bucco-dentaire et plus généralement à la santé."

En plus de favoriser les risques de maladies et infections des gencives, des dents jaunies et d'une mauvaise haleine, le risque majeur et le plus grave est le cancer de la bouche. Le cancer de la bouche chez les fumeurs se manifeste sous plusieurs formes : Il peut être localisé sur les lèvres, les gencives, la langue, le palais ou généralisé à la bouche. Le cancer de la bouche touche près de 7000 français par an et il est 5 à 10 fois plus élevé chez les fumeurs.

Risque des implants dentaires chez les fumeurs

Les implants dentaires dits "traditionnels" sont soumis à des risques d'infection. Sur ce type d'implant les bactéries viennent s'accumuler sur la surface rugueuse de l'implant dentaire. Chez les patients fumeurs les bactéries se développent beaucoup plus vite et le risque de rejet et d'infection est multiplié par 2. Nous utilisons encore les implants dentaires traditionnels pour le remplacement de dent unitaire ou dans certains cas spécifiques. Pour ces patients fumeurs, le danger de la cigarette sur l'implant dentaire est bien réel, il leur sera demandé d'arrêter de fumer afin de faire valoir la garantie de l'implant dentaire . Voyons à présent comment cela se passe pour les implants dentaires basaux.

Risques de rejet

Les risques et danger du tabac sur les implants dentaires

Implant basal: L'implant dentaire adapté aux fumeurs

A l'origine, l'implant basal bi cortical n'a pas été conçu pour traiter les patients fumeurs mais dans l'objectif d'éviter les péri implantite (infection de l'implant dentaire) et traiter les patients avec une perte osseuse sans recourir à la greffe d'os. (le taux de réussite des greffes osseuses est très faible). Pendant les études réalisées, des résultats surprenant sont apparus. Le taux de réussite de l'implant basal (ou implant bi-cortical) chez les patients fumeurs ne semble pas impacté. Cette étude était pourtant de taille puisqu'elle se référait à plus de 300 patients portant près de 5000 implants dentaires basals.

En comparaison, les chiffres pour l'implantologie traditionnelle (Cf: études du CNRS) placent le tabagisme comme cause majeure du rejet des implants dentaires traditionnels (2 phases) avec 11.28% de rejet contre 4% pour les non-fumeurs. Ainsi les patients addicts au tabac peuvent bénéficier d'implants basaux (BAx) sans augmenter le risque de rejet ou d'infection. Un traitement de substitution leur sera quand même proposé pendant leur séjour.

Implant basal

implant dentaire basal adapté aux fumeurs de cigarette

Conclusion

Anveli Dental, que ce soit dans le domaine universitaire dans lequel il est engagé ou en clinique, conseillera toujours à ses patients l'arrêt du tabac. Quels que soient les soins dentaires à réaliser Anveli tente d'informer au mieux le patient sur les dangers du tabac sur la santé bucco-dentaire. Les substituts au tabac avant, pendant et après la pose des implants dentaires (basaux ou classiques) existent et la pose de vos implants dentaires peut être l'occasion d'arrêter de fumer. Pour cela, nous proposons des substituts à la cigarette pendant la période de votre traitement dentaire.

Demander un avis / devis