Important

Cet article a un rôle purement informatif. Il a pour but de sensibiliser les personnes à risque et d'énumérer les maladies les plus fréquentes. Les maladies citées ci-dessus ne sont en aucun cas une généralité et sont un condensé issu de différents articles médicaux.

Les symptômes énumérés ne doivent pas être source de diagnostic à distance et ne remplace en aucun cas une visite chez votre médecin ou votre dentiste.

Infections-bucco-dentaires

Traitement de la gingivite

Dans cet article nous traiterons des problèmes bucco dentaires les plus fréquentes et les manières de les éviter.

La gingivite

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'en temps normal, une dent ne saigne pas. Si un saignement quelconque apparaît, la gencive est sans doute atteinte. Non traitée, la gingivite évolue vers une parodontite.

Symptômes d'une gingivite :

  • Saignement fréquent, surtout lors du brossage des dents
  • Mauvaise haleine qui perdure malgré un brossage de dents
  • Excès de tartre

Éviter la gingivite

Utiliser du fil dentaire, des jets hydropulseurs ou des brosses interdentaires pour un nettoyage bien en profondeur. Une consultation chez le dentiste pour un détartrage régulier (une fois par an) est primordiale !

Parodontite, infection de la gencive

la parodontite, maladie de la parodonte

Il existe plusieurs classifications à l'heure actuelle qui classent les maladies parodontales (que celle-ci soit chronique ou d'apparition agressive) mais globalement, la parodontite est une inflammation des tissus (le parodonte) englobant les dents, d'origine le plus souvent bactérienne, qui survient après une gingivite non soignée qui aura évoluée vers l'os. Comme conséquence aura lieu le déchaussement progressif des dents, une perte osseuse et la perte des dents.

Les personnes immunodéprimés (VIH, cancers) ainsi que les personnes diabétiques seront plus touchées que les autres par cette maladie.

Les parodontites d'apparition agressive surviennent en général avant l'âge de 30 ans. Les parodontites chroniques sont d'apparition progressive, lentes mais cette infection prolongée a des effets néfastes sur l'organisme en général (par exemple, le risque de problème cardiovasculaire chez les diabétiques est augmenté). Une infection parodontale fait courir un risque d'endocardite infectieuse, d'infection oculaire et un risque de fausse couche chez la femme enceinte

Soigner la parodontite

Différents traitements existent pour traiter une parodontite. Pour savoir quel traitement mettre en oeuvre, il faut déjà savoir quel stade a atteint la parodontite.

  • Parodontite à un stade primaire : La dent n'est pas encore déchaussée et ne bouge pas, il est encore possible de réaliser un traitement parodontale. De nombreux spécialistes proposent ce type de soins. Ce dernier reste cependant long et le résultat n'est pas certain.
  • Parodontite à un stade avancé : Les dents sont déchaussées et bougent. Dans ce cas, bien que le traitement parodontal reste envisageable, son taux de réussite est proche du 0 si la poche à atteint l'apex de la dents. Les curetages seront inefficaces. L'implantologie basale BAx permettra d'assainir la bouche, retrouver la fonctionnalité et l'esthétique de façon immédiate et pérenne en remplaçant les dents atteintes.

Abcès et infections bactériennes

L'abcès périapical se forme autour de l'apic de la dent. Il est causé le plus souvent par une carie profonde, une dent mal soignée ou une dent cassée. Le nerf va alors mourir et les bactéries se développer. Les statistiques enregistrées dans les centres Anveli démontrent que 72% des infections et abcès apicales proviennent de dents mal dévitalisées. Le matériel de comblement injecté soit trop profondément atteint le tissus osseux, ou à l'inverse pas assez, créant une infection du nerf. Voir les danger des dévitalisations dentaires.

En naviguant sur ce site vous consentez à notre Déclaration sur la protection des données et à la transmission des données automatisées à des tiers fournisseurs. Lisez la déclaration
Je suis d'accord